Comment devenir Développeur·euse Full Stack ?

Quelles sont les activités d’un Développeur Full Stack ?

Le développeur full stack, ou « développeur à tout faire de l’informatique », est un généraliste de la programmation. Il peut opérer à différents niveaux lors de la conception d’un site web, d’un logiciel informatique, ou encore d’une application pour smartphone. Il contribue également à la maintenance des programmes qu’il développe. Ses missions sont donc diverses et variées : il cumule des fonctions propres à plusieurs métiers (développeur back-end, développeur front-end, architecte web, etc.). Ainsi, il peut concevoir et mener un projet dans sa totalité. Il peut aussi intervenir ponctuellement à certaines étapes (création, développement, programmation, etc.), que ce soit du côté du client (front-end) comme du côté du serveur (back-end).

Ses activités dépendent des besoins de l’entreprise, mais dans l’ensemble il doit pouvoir prendre en charges divers types de tâches, dont :

  • conseiller et comprendre les besoins du client,
  • développer des webservices (back-end),
  • concevoir des plug-ins (front-end),
  • améliorer l’expérience utilisateur,
  • concevoir, manipuler et interroger des bases de données (SQL),
  • configurer l’infrastructure matérielle (serveur, etc.),
  • rédiger de la documentation technique,...

Quelles sont les qualités d’un Développeur Full Stack ?

Passionné de code, le développeur full stack a des compétences solides et transversales en informatique et en développement (back-end, front-end, UX/UI design, architecture web). Il maîtrise parfaitement les langages informatiques et de programmation (JAVA, HTML, etc.), les outils informatiques et les notions techniques (frameworks, Application Programming Interface, etc.). Organisé, il sait gérer divers projets et outils en même temps.

Sa polyvalence n’a d’égal que sa capacité à s’adapter aux demandes des clients et aux mutations informatiques. Il est donc réactif et curieux : il se forme en permanence vis-à-vis des dernières tendances techniques et technologiques du web.

Bien qu’autonome, il sait travailler en équipe. Il est à l’écoute de ses clients et il a l’esprit d’initiative.

Enfin, la maîtrise de l’anglais technique est un plus non-négligeable (langue la plus employée pour le développement).

Quelle formation Andilcampus pour devenir Développeur Full Stack ?

Le diplôme de « Chef de projet Développement web » vous permettra de devenir développeur full stack.

C’est une formation diplômante de bac+4 reconnue par l’État qui vous permettra d’obtenir le titre RNCP de niveau 6, Chef de projet spécialisé en développement web.

À l’issue de cette formation, vous serez capable de :

  • Mener des projets web et mobiles (organiser, planifier, chiffrer, mettre en œuvre, méthode AGILE, Git,…),
  • Programmer en fullstack, soit front-end (HTML/CSS, React, Mobile) et back-end (Nodejs, JAVA, PHP),
  • Modéliser et implémenter des bases de données (MySQL, noSQL, SQL),
  • Concevoir et déployer une architecture de site web (architecture web),
  • Maîtriser les tenants et les aboutissants de la culture numérique,...

Quelle est la rémunération d’un Développeur Full Stack ?

  • Débutant : entre 35 et 45 k€
  • Confirmé : entre 50 et 70 k€

La rémunération varie aussi en fonction de la taille de la structure.

Qui recrute des Développeurs Full Stack ?

Agences web (digital, conseil) ou entreprises de services du numérique (ESN) ou studios de développement
65%
Start-ups
90%
Entreprises (E-commerce, Édition, Médias, Régies)
30%
Indépendant
15%

Quelles évolutions de carrière pour un Développeur Full Stack ?

Très prisé des start-ups, le développeur full stack dispose de compétences techniques diverses. Ses évolutions de carrière peuvent donc être variées.

Il peut être promût à des postes de pilotage, comme CTO (directeur technique), lead développeur et directeur de produit (product owner).

Il peut également se spécialiser, en devenant développeur back-end, développeur front-end, UI/UX designer ou architecte web.

Enfin, il est possible d’ouvrir son propre cabinet indépendant.