Comment devenir Développeur·euse Back-End ?

Quelles sont les activités d’un Développeur Back-End ?

Le développeur back-end intervient sur la partie invisible d’un site ou d’une application web (back). Il va s’attarder sur le développement technique de ses fonctionnalités. Son but est de concevoir un site, en réalisant son architecture technique. Sinon, il peut apporter des solutions techniques sur une plateforme déjà créée. Il considère alors les contraintes (délais, ressources humaines, matérielles et financières) et les avantages de chaque projet.

Dans l’ensemble, on distingue trois groupes d’activités :

  • conseil clients : analyser les besoins, concevoir des briefs techniques, préconiser des solutions adaptées et réalistes,…
  • programmation : réaliser l’architecture web, gérer les bases de données (SQL), assurer la sécurité, gérer les accès, contribuer aux évolutions techniques du site,…
  • suivi : effectuer la maintenance, réaliser des contrôles qualité, corriger les problèmes, assurer un support technique, rédiger de la documentation technique (guide d’utilisation, notice d’installation), former le client,… 

Quelles sont les qualités d’un Développeur Back-End ?

Passionné de code, le développeur back-end a des compétences solides en informatique et en développement (back-end, architecture web). Il maîtrise parfaitement les langages de programmation, les outils informatiques (PHP, Ruby, Python, Node.js, SQL, JAVA, ASP, CMS) et les notions techniques (frameworks, Application Programming Interface, etc.). Rigoureux, il réalise son travail consciencieusement.

Il fait également preuve de curiosité. Ainsi, il se tient informé des nouveautés quant aux technologies du web (veille technologique) et s’assure de maintenir ses compétences à niveau.

Bien qu’autonome, il sait aussi travailler en équipe et être à l’écoute de ses clients.

Enfin, la maîtrise de l’anglais technique est un plus non-négligeable (langue la plus employée pour le développement).

Quelle formation Andilcampus pour devenir Développeur Back-End ?

Le diplôme de « Chef de projet Développement web » vous permettra de devenir développeur back-end.

C’est une formation diplômante de bac+4 reconnue par l’État qui vous permettra d’obtenir le titre RNCP de niveau 6, Chef de projet spécialisé en développement web.

À l’issue de cette formation, vous serez capable de :

  • Programmer en fullstack, soit back-end (Nodejs, JAVA, PHP) et front-end (HTML/CSS, React, Mobile),
  • Modéliser et implémenter des bases de données (MySQL, noSQL, SQL),
  • Concevoir et déployer une architecture de site web (architecture web),
  • Mener des projets web et mobiles (organiser, planifier, chiffrer, mettre en œuvre, méthode AGILE, Git,…),
  • Maîtriser les tenants et les aboutissants de la culture numérique,...

Quelle est la rémunération d’un Développeur Back-End ?

  • Débutant : entre 30 et 40 k€
  • Confirmé : entre 45 et 65 k€

La rémunération varie aussi en fonction des missions confiées et de la structure.

Qui recrute des Développeurs Back-End ?

Agences web (digital, conseil) ou entreprises de services du numérique (ESN)
65%
Entreprises (E-commerce, Édition, Médias, Régies)
30%
Indépendant
15%

Quelles évolutions de carrière pour un Développeur Back-End ?

Suivant la taille de la structure, le développeur back-end peut être promût à des postes de pilotage, comme CTO (directeur technique) ou lead développeur.

Il peut également se spécialiser, en devenant architecte web ou développeur full stack s’il a des notions dans le développement de la partie visible par l’utilisateur (développement front-end).

Enfin, il peut se lancer en indépendant.