D’une année à l’autre, ne remarquez-vous pas une augmentation des recherches de contrat en alternance sur votre fil d’actualité LinkedIn ? On en entend de plus en plus parler, y compris dans notre cercle proche (famille, amis…). Et pour cause ! L’alternance est un tremplin considérable pour s’insérer sur le marché du travail.

Mais avant toute chose, qu’est-ce que l’alternance ? Quelles sont les conditions pour faire une formation en alternance ? Quel est le salaire d’un alternant ? Pourquoi est-ce une opportunité à saisir ? Contrat de professionnalisation ou apprentissage ? Puis, quelles formations choisir ? On vous dit tout.

Qu’est-ce que l’alternance ?

La formation en alternance consiste à préparer un diplôme en bénéficiant à la fois :

  • d’un apprentissage classique dans un organisme de formation
  • de mises en situation de travail dans le monde professionnel

Ainsi, l’alternant intègre une entreprise dans laquelle il se professionnalisera tout au long de l’année de formation.

Il existe alors deux types de contrat possibles pour effectuer une formation en alternance :

  • le contrat d’apprentissage : pour une formation initiale qui se concrétise par un diplôme ou à un titre professionnel. Le contrat peut s’effectuer sur la durée du cycle de formation (CDL), ou il peut s’effectuer sur une durée indéterminée (CDI).
  • le contrat de professionnalisation : pour une formation continue qui se concrétise par une qualification permettant de compléter une formation déjà acquise. Le contrat dure entre 6 et 12 mois et peut être allongé sous certaines conditions (CDD), ou il peut s’effectuer sur une durée indéterminée (CDI).

Chez Andilcampus par exemple, notre statut de CFA nous permet d’établir ces deux types de contrats avec les entreprises. Nous sommes alors en mesure de nous adresser à un plus large public : nous pouvons nous adapter aux contrats que peuvent proposer de potentiels employeurs, mais aussi auxquels peuvent aspirer de potentiels futurs alternants.

Qui peut devenir alternant ?

Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage :

  • Les personnes de 16 à 29 ans révolus, et ce, depuis la réforme de l’apprentissage (loi « Avenir Professionnel »),
  • Les jeunes de 15 ans. peuvent y prétendre seulement s’ils ont 16 ans avant le 31 décembre de l’année scolaire concernée,
  • Les personnes de 30 à 34 ans révolus, sous certaines conditions,
  • Les personnes en situation de handicap, bénéficiant du statut de travailleur handicapé, sans limite d’âge (cliquez ici pour plus d’informations),
  • Les personnes qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise, nécessitant alors l’obtention d’un diplôme (voir les dispositifs d’aide Acre, Nacre ou Cape),
  • Les sportifs de haut niveau ou ceux n’ayant pas obtenu le diplôme ou le titre professionnel visé, sous certaines conditions.

Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation :

  • Les personnes de 16 à 25 ans révolus,
  • Les personnes de 26 ans et plus, seulement pour les demandeurs d’emploi,
  • Les bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou de l’AAH, sans limite d’âge.

Quel salaire pour les alternants ?

Pour les alternants, la rémunération peut varier selon plusieurs facteurs, notamment l’âge, le type de contrat et le niveau de qualification. En voici un récapitulatif pour s’y retrouver.

En contrat d'apprentissage

Salaire mensuel brut
(calcul sur la base du SMIC mensuel brut au 1er janvier de l’année de formation)*

1ère année2ème année3ème année
- de 18 ans27 %
du SMIC
39 %
du SMIC
55 %
du SMIC
18 à 20 ans43 %
du SMIC
51 %
du SMIC
67 %
du SMIC
21 à 25 ans53 %
du SMIC
61 %
du SMIC
78 %
du SMIC
26 ans et +100 %
du SMIC

*Pour un alternant en contrat d’apprentissage, la rémunération peut également être basée sur le SMC (salaire minimum conventionnel) établie par la convention collective ou l'accord de branche de l'entreprise, si cela lui est plus favorable.

En contrat de professionnalisation

Salaire mensuel brut
(calcul sur la base du SMIC mensuel brut au 1er janvier de l’année de formation)**

Diplôme inférieur au Bac
(ou niveau IV)
Diplôme supérieur ou égal au Bac
- de 21 ans55 %
du SMIC
65 %
du SMIC
21 à 25 ans70 %
du SMIC
80 %
du SMIC
26 ans et +100 % du SMIC
ou
85 % du SMC


**Pour un alternant de 26 ans et plus en contrat de professionnalisation, la rémunération peut également être basée sur le SMC (salaire minimum conventionnel) établie par la convention collective ou l'accord de branche de l'entreprise, si cela lui est plus favorable.

Comment s’organise une alternance ?

L’alternance implique une relation privilégiée entre trois parties : l’organisme de formation, l’employeur et l’alternant. Ainsi, des prérogatives sont nécessaires, par exemple :

  • l’organisme de formation se doit d’informer et d’accompagner l’alternant dans ses démarches ;
  • l’employeur se doit de fournir un accompagnement professionnel à l’alternant en lui désignant notamment un maître d’apprentissage au sein de sa société ;
  • l’alternant doit respecter les conditions et les règles appliquées dans l’entreprise suivant le type de contrat de travail qu’il signe.

Le rythme de l’alternance va aussi dépendre du secteur et de l’organisme de formation. En général, le temps passé en cours puis en entreprise varie de quelques jours à quelques semaines respectivement (exemples : 2 jours en formation / 3 jours en entreprise, 2 semaines en formation / 2 semaines en entreprise, etc.). Dans le cas d’Andilcampus, le rythme de l’alternance est de 4 jours en entreprise (du lundi au jeudi) et 1 jour en formation (présentiel 1 vendredi sur 2, ouvertures de leçons en ligne sur la plateforme 1 vendredi sur 2) par semaine afin d’assurer une véritable immersion dans le monde du travail.

Grâce à l’alternance, la formation pour l’alternant est totalement gratuite. Elle sera financée par l’entreprise (souvent via son OPCO) dans laquelle il va évoluer.

Quelles sont les aides pour l’alternance ?

Ces dernières années, l’État encourage vivement à opter pour des formations en alternance en en facilitant l’accès.

Calculez vos aides financières en tant qu’employeur ou alternant grâce à ce simulateur : simulateur du portail de l'alternance, site du gouvernement.

Voici quelques aides possibles :

Pour l’employeur :

  • Aide exceptionnelle de l’État à l’embauche d’un alternant (de 5 000€ à 8 000€),
  • Aide unique à l'embauche d'apprentis
  • Pôle emploi, pour les demandeurs d’emploi (jusqu’à 4 000€),
  • Agefiph, pour les personnes en situation de handicap (de 1 000€ à 5 000€)
  • Consultez notre page "Financer sa formation".

En plus de ces aides, l’employeur peut bénéficier d’avantages fiscaux.

Pour l’alternant :

  • Prise en charge du coût de la formation par l'OPCO à laquelle est rattachée la future entreprise de l'alternant (dont aides financières),
  • Aide au permis de conduire (500€),
  • Aide au logement (Visale, Mobili-Pass, Loca-Pass, CAF, mobili-jeune),
  • Carte d’étudiant des métiers (réductions liés au statut d’étudiant),
  • Consultez notre page "Financer sa formation".

En plus de ces aides, l’alternant a le statut de salarié, donc il bénéficie d’une rémunération, d’une couverture sociale et il cotise pour sa retraite.

Quelle est la procédure ?

  • Vérifiez que vous êtes admissible,
  • Choisissez votre formation et candidatez-y en respectant les délais : ces informations sont disponibles directement sur le site de l’organisme de formation,
  • Trouvez un employeur : pensez au carnet de contact de l’organisme de formation, aux offres d’emploi et aux candidatures spontanées,
  • Établissez votre contrat d’apprentissage ou votre contrat de professionnalisation avec l’entreprise en vous rapprochant de l’organisme de formation pour les démarches,
  • Dans les cinq jours ouvrables après la conclusion du contrat maximum, l’employeur transmettra le dossier à son opérateur de compétences (OPCO), qui communiquera sa décision de prise en charge financière de la formation ou non dans les 20 jours qui suivent le dépôt.

Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà été accepté dans une formation pour commencer à chercher un employeur. Pensez également à mettre à jour votre CV et votre projet professionnel.

Quelles formations en alternance ?

Vous l’aurez compris, l’alternance est une opportunité à saisir, que ce soit pour l’alternant ou l’employeur. À Andilcampus, nous vous proposons des diplômes en alternance qui font la différence dans le secteur du numérique et de l’innovation digitale. En tant qu’organisme de formation, nous vous accompagnons pédagogiquement et administrativement dans vos projets de formation, et ce, de façon personnalisée. Experte des pratiques en E-learning, notre équipe est composée de formateurs spécialisés dans l’enseignement et les métiers du numérique, pour une meilleure insertion professionnelle. N’hésitez donc pas à consulter nos formations éligibles à l’alternance et notre politique de qualité sur notre site web.